Menu

Hypnose Thérapeutique à Marseille et Paris. Thérapies brèves orientées solution, EMDR - IMO





Hypnose à Marseille
Laurence ADJADJ, Praticienne et Formatrice en Hypnose, EMDR-IMO et Thérapies Brèves à Marseille vous donne son avis d'hypnothérapeute sur…

Congrès Hypnose et Douleur à La Rochelle en 2014



Suite logique de la formation, ce Congrès Hypnose et Douleur, à lieu tous les 2 ans... Laurent Gross, Valérie Touati-Gross de Paris, et Laurence Adjadj de Marseille, s'y sont rendus, et...


Congrès Hypnose et Douleur à La Rochelle en 2014
Quelques interventions majeures en Hypnose Ericksonienne et le traitement de la douleur

De l’art de prévenir à l’art de guérir, par le Dr Claude Virot, psychiatre, directeur d’Emergences Avec plaisir, bien entendu, nous avons pu assister à la Séance Plénière du Dr Claude Virot.

« J’exercerai mon Art dans l’innocence et la pureté », disait Hippocrate. C’est pourtant aussi Hippocrate qui est considéré comme le fondateur de la médecine rationnelle.

Dans ce débat universel entre art médical et science médicale, l’hypnose apparaît comme une discipline frontière dont le principe fondamental est d’utiliser la transe. « Trans » signifie passage, zone intermédiaire où les dimensions ne s’excluent plus mais se combinent, se complètent. Au-delà de cette première réflexion sur l’art de soigner, explorons aussi ces deux dimensions de la médecine : prévenir et guérir.

Comment, si l’hypnose trouve toute sa valeur dans la dimension préventive de la douleur, montre-t-elle aussi toute sa valeur dans la dimension curative, lorsque la douleur est déjà là ?

Chaque acte hypnotique a-t-il une double dimension préventive et curative ? Y a-t-il des modalités spécifiques de l’anticipation et d’autres spécifiques de la réparation ? Pourrons-nous conclure que, par sa capacité à relier le passé au futur, le corps à l’esprit, l’individu au groupe, la science à l’art, le protocole à la créativité, l’hypnose joue encore et toujours son rôle de passerelle par laquelle les dimensions fondamentales de l’Humain communiquent ? 
 

En seconde séance plénière: Le défi de la douleur : le cerveau en état hypnotique peut-il contrôler la douleur ? Pr De Benedittis Guiseppe, Professeur de neurochirurgie et directeur du centre de la douleur à l’université de Milan (Italie)

De plus en plus nombreux sont les témoignages de l’efficacité potentielle de l’hypnose dans la modulation de la sensation douloureuse, qu’il s’agisse de douleur aiguë ou chronique. Dans le cas de la douleur aiguë, l’analgésie hypnotique est spécifique, positivement corrélée à la réaction du patient et non aux mécanismes opioïdes endogènes. 
Les mécanismes neuraux qui sous-tendent les états hypnotiques et les réactions aux suggestions hypnotiques demeurent largement inconnus. 
Toutefois, des découvertes récentes ont permis de lever quelque peu le voile sur le mystère du soulagement de la douleur par l’hypnose.
Il est probable que les suggestions analgésiques hypnotiques permettent de moduler la douleur à des niveaux et régions divers à l’intérieur du système nerveux périphérique et central. Au niveau périphérique, l’hypnose peut moduler les afférences nociceptives en régulant la stimulation des fibres A-delta et C et en réduisant la stimulation sympathique. Au niveau céphalorachidien, il a été prouvé que l’analgésie sensorielle durant l’hypnose est directement liée à une réduction du réflexe nociceptif en flexion (RIII), un réflexe spinal polysynaptique.
Au niveau supraspinal, l’imagerie cérébrale et les études électrophysiologiques ont démontré que les suggestions hypnotiques analgésiques peuvent modifier les dimensions sensorielles comme affectives de la perception de la douleur (l’affectif subissant une modification plus importante que le sensoriel), confirmant en cela, tout au moins partiellement, la théorie de néo-dissociation de Hilgard et Hilgard (1994). En outre, les sujets hautement hypnotisables possèdent une capacité de filtrage de l’attention supérieure à celle des sujets faiblement hypnotisables.
Cette flexibilité cognitive supérieure leur permet de mieux se concentrer et de mieux détourner l’attention des stimuli nociceptifs et également des stimuli non pertinents de leur environnement.

Ces processus cognitifs de contrôle sont associés à un « système attentionnel de supervision » qui implique le cortex limbique frontal avancé.

Ces systèmes de contrôle multiples et hiérarchisés de la douleur mis en oeuvre durant la suggestion hypnotique analgésique nous fournissent une nouvelle explication de la base neurobiologique de l’analgésie hypnotique, qui s’est avérée une méthode fiable, validée et sûre d’intervention dans le contrôle de la douleur, aiguë comme chronique.

Par ailleurs, les paradigmes de recherche récents ont conforté le rôle de l’hypnose comme moyen de sondage efficace des mécanismes cérébraux et, partant, comme moyen d’investigation de l’hypnose elle-même. Il semble donc que nous soyons à l’aube d’une véritable révolution copernicienne dans ce domaine.
 
 

Atelier du Dr Patrick BELLET: Reprendre pied sans fantôme

On ne présente plus le Dr Patrick Bellet, Président de la CFHTB Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves, et qui assure la formation à l'Institut Milton H Erickson d'Avignon-Provence, connu comme étant le spécialiste de "l'Hypnose Végétale", et qui au cours de ce Congrès, nous a encore épaté de par son approche analogique, et trouver ainsi l'Entrée de Secours. 
Un grand merci à ce praticien chez qui il y a plus de 10 ans déjà, j'ai été me former.
Atelier destiné à traiter les douleurs de membre fantôme. 
1 - Faire corps est à la fois le but et le moyen d’y parvenir. 
2 - A partir de situations banales, opérer des recadrages adaptatifs pour les prothèses. 
3 - Bonus : cette technique est également utilisable dans certaines phobies. 
Exercices pratiques et analogiques inventifs proposés pour le «polymorphisme» thérapeutique de l’hypnose.
Objectifs
Chasser les fantômes 
Incarner l’esprit 
Reprendre pied
 
 

Conférence de Térésa ROBLES: Maniement du stress et prévention du Burn Out chez les professionnels de santé qui travaillent avec la douleur

Les professionnels de la santé sont un des groupes les plus vulnérables face au stress et au Burn Out (ou syndrome de fatigue 
professionnelle chronique), en particulier s’ils travaillent sur des maladies chroniques, dégénératives, terminales et douloureuses. 
Au cours de cette conférence, nous parlerons des différents facteurs qui favorisent l’apparition du stress et du Burn Out et comment 
les gérer de manière adéquate pour éviter de tomber dans ce syndrome.
Teresa Robles, Psychologue, Psychothérapeute au Mexique, titulaire d’un Master en anthropologie sociale et d’un doctorat en psychologie clinique, a fait des études à Paris à l’Institut international de Recherche et de Formation Education et Développement(IRFED).
Elle a fondé le premier Institut Milton H.Erickson au Mexique, actuellement Centre Ericksonien du Mexique. Membre fondateur de la Société Mexicaine d’Hypnose, elle est également membre de la société Mexicaine de Thérapie Familiale, de l’International Society of Hypnosis, de la Société Cubaine d’Hypnose.
Elle participe à de nombreuses revues en Amérique Centrale et du Sud mais aussi en Europe. 
Elle est l’auteur de nombreux livres dont plusieurs en langue française et a organisé en 2006 à Acapulco le 16° Congrès international d'hypnose de l'ISH.

 

La place de l’hypnose pour soulager la douleur morale : la reconnaitre, la prendre en charge. Drs Servillat Thierry et Stimec Isabelle, Médecins psychiatres

Nos amis, les Drs Thierry Servillat et Isabelle Stimec, représentant l'Institut Milton H. Erickson de Rezé (Nantes), nous encore une fois enchantés par leur approche sur la reconnaissance et la prise en charge de la douleur morale. Une conférence vivante et détendue comme à leur habitude...

Nous proposons dans cette conférence d’explorer le concept de douleur morale et, au travers de cas cliniques et de partages d’expérience, de mesurer la place de l’hypnose dans le soulagement de ce type particulier de douleur.
En effet, alors qu’il est désormais courant d’intégrer la dimension psychique d’une douleur physique, identifier et reconnaître la douleur morale reste encore difficile et les outils thérapeutiques demeurent incertains. 

Or reconnaître cette douleur, qui est souvent associée à une anesthésie affective, est un premier pas vers le soulagement des patients douloureux. L’hypnose éricksonienne, par son caractère créatif et utilisationniste, permet d’agir à la fois sur le vécu émotionnel douloureux et sur la composante d’anesthésie affective.

Objectifs 
- Mieux connaître et reconnaître la douleur morale 
- Savoir utiliser des techniques hypnotiques pour traiter la douleur morale 
- Mieux connaître et reconnaître l’anesthésie affective souvent concomitante 
 

Toucher avec les mots, parler avec les mains : 4ème Partie. Par Laurent GROSS. Kinésithérapeute - Laurent Gross au Congrès Hypnose et Douleur La Rochelle 2014. Président du Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris.

Ayant déjà eu le plaisir d’animer cet atelier aux différents Congrès d’Hypnose de la CFHTB, je me devais d’y apporter une nouvelle touche, plus créative, avec un doigté encore différent. Parce que l’hypnose n’a pas qu’une composante psychique, mais aussi une composante physique indiscutable et indissociable.
Je remercie les participants à cet atelier qui a affiché complet rapidement. Merci de votre confiance, et aussi un grand merci à Claude Virot pour nous donner la possibilité de nous exprimer au sujet de nos différentes approches...
  
- Atelier - 
  
Professionnels de santé, que l’on soit praticien en thérapies manuelles ou non, nous avons à notre disposition un outil simple et merveilleux : nos mains. 
  
Nos mains qui peuvent prendre le temps d’écouter, de ressentir, d’apaiser les maux. 
  
Du toucher du praticien va naître le silence ou la parole, du silence ou de la parole va naître le micro-mouvement, le mouvement, l’impulsion, l’action et donc l’hypnose. 
  
  
Ré-apprenons alors, à poser nos stylos afin de poser nos mains sur nos patients, et par des approches simples et accessibles à tous, des approches issues de l’ostéopathie, de l’acupuncture, des zones réflexes, de construire de nouvelles perspectives de soins, un nouveau langage dynamique avec cette main qui touche, cette main qui assure, cette main qui rassure, cette main qui entend, cette main qui écoute, cette main qui parle avec ces maux. 
  
Au cours de cet atelier, intégralement pratique et dynamique, nous irons au contact de ces régions anatomiques spécifiques retrouvées le plus souvent associées à la douleur chronique, afin de les rééduquer, de les (r)éveiller à la mobilité physiologique et antalgique. 
  
  
Parce que les Coups et les Douleurs, ça se discute… 
  
Alors, il ne nous reste plus qu’à joindre le geste à la parole…. 
  
A oser mettre la main à la patte… 
  
Objectifs pédagogiques 
1. Que le thérapeute puisse oser poser sa main afin d’écouter différemment et mieux entendre le patient. 
 
2. Apprendre à réutiliser notre main, organe majeur souvent mis à l’index. 
 
3. Laisser le patient se prendre par la main et l’amener à l’auto-hypnose. 
 
4. Amener, induire la transe par la main du praticien
Un atelier super sympathique à animer, et surtout dans la bonne humeur
 
 

Laurent Gross du CHTIP avec le Dr Idrissa N'Diaye de l'IMHE Rezé, avant sa venue au CHTIP
Laurent Gross du CHTIP avec le Dr Idrissa N'Diaye de l'IMHE Rezé, avant sa venue au CHTIP

Rédigé le 04/07/2016 à 00:52 | Lu 286 fois modifié le 04/07/2016

Laurent GROSS
Kinésithérapeute, Hypnothérapeute, Psychothérapeute certifié par l'ARS en 2013, Président du... En savoir plus sur cet auteur




Formation en Hypnose | Congrès en Hypnose & Thérapies Brèves


Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy
 


Galerie
CHTIP, Formation en Hypnose et Thérapies Intégratives à Paris
Laurent Gross, Hypnothérapeute
Hypnotim, formation hypnose à Marseille Paca
Laurent Gross, formation hypnose à Paris
Hypnotim, Formation en Hypnose à Marseille
Jeffrey ZEIG, Président de la Fondation Milton H. Erickson et Laurence ADJADJ, Présidente de l'Institut Hypnotim de Marseille
Théo Chaumeil, Hypnothérapeute, Kinésithérapeute
Dr Thierry Servillat en formation au CHTIP à Paris
Valérie Touati-Gross, hypnothérapeute à Paris